La remise de gaz ("Go around")

La remise de gaz ("Go around")

Message par Christophe DLQ » 10 Novembre 2014, 07:32

En tant que contrôleur combien de fois ai-je vu des atterrissages en vrac qui finissent heureusement pour la plupart bien (juste une grosse frayeur pour le pilote)... mais j'ai aussi vu quelques sorties de pistes, quelques hélices pliées et pire encore. Une remise de gaz et une nouvelle présentation correcte avec les bons paramètres auraient pu épargner quelques heures de travail au mécano et quelques milliers d'euros au club.

La remise de gaz est une procédure d'urgence qui vous permettra d'interrompre votre approche. Ce n'est pas un échec : c'est une sage décision pour se donner le temps de préparer une nouvelle approche dans de meilleures conditions.
Elle doit être régulièrement travaillée afin d'être réalisée en toute sécurité.

Pourquoi la remise de gaz ?
- Sur ordre du contrôle : pour diverses raisons de sécurité le contrôleur peut initier une remise de gaz suivie éventuellement d'une baïonnette à gauche ou à droite pour libérer l'axe.
- Vous n'avez pas obtenu la clairance d'atterrissage du contrôle.
- La piste est engagée : un aéronef sur la piste, une vache qui traverse, le véhicule de piste,... la règlementation (et le bon sens peut-être aussi ?) vous interdit de vous poser sur une piste occupée. Même si le contrôleur vous donne la clairance (anticipée ou non) d'atterrissage, au toucher des roues la piste doit être dégagée de tout obstacle.
- Les paramètres ne sont pas stabilisés : vous êtes trop haut, trop vite, à gauche ou à droite de l'axe... n'effectuez pas de manoeuvre à basse altitude cela se finit trop souvent mal. A 300 pieds les paramètres (axe-plan-vitesse) doivent être corrects et stabilisés. Si ce n'est pas le cas l'approche interrompue s'impose.
- vous ne voyez plus la piste (de nuit par exemple).

Comment faire la remise de gaz ?
Rappelez-vous ce que l'on vous rabâche depuis le début de votre apprentissage : Assiette - puissance. Ensuite l'objectif est de reprendre de la vitesse.
1- assiette à cabrer (1/2 assiette de montée)
2- Plein gaz (de manière "souple" et avec contrôle des effets moteurs)
3- réchauffe carburateur poussée
4- volets position décollage (1er cran)

Conclusion
N'attendez pas pour initier une remise de gaz. Réagissez dés les premiers symptômes : Assiette - puissance !

A lire : le bulletin sécurité N°18 de 2013 édité par la DSAC : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/bulletin_securite_DSAC_No18.pdf
Dernière édition par Christophe DLQ le 14 Novembre 2014, 07:44, édité 2 fois.
"Les grands espaces donnent à ceux qui les contemplent l'illusoire sentiment de la possession du monde"
Avatar de l’utilisateur
Christophe DLQ
Membres ACV
Membres ACV
 
Message(s) : 16
Inscription : 21 Octobre 2014, 06:47
Nom: Delquié-Réveillon
Prenom: Christophe
Avions: MC15, J3, CTLS, C152, C172, C182, PA28, SR22, DR250, SAVANNAH, TÉTRAS, M16... (Liste non exhaustive)
Brevets: CPL
heures de vol: 2300

Re: La remise de gaz ("Go around")

Message par Mickael.B » 10 Novembre 2014, 21:17

Merci de pour ce rappel ;)
Il faut en effet se sortir l'idée qu'une remise de gaz est un échec, car ce ne l'est pas, contrairement à un atterrissage non maîtrisé !
Avatar de l’utilisateur
Mickael.B
Administrateur
 
Message(s) : 43
Inscription : 02 Juin 2014, 20:53
Localisation : OPPEDE (84)
Nom: BETTEMBOURG
Prenom: Mickael
Avions: F-152, CTLS, PA-28
Brevets: PPL
heures de vol: 100

Re: La remise de gaz ("Go around")

Message par mrl » 15 Avril 2015, 21:50

Merci pour tous ces conseils helas efficaces seulement pour ceux qui pilotent et pas pour ceux qui juste friment
Avatar de l’utilisateur
mrl
Membres ACV
Membres ACV
 
Message(s) : 3
Inscription : 08 Avril 2015, 20:50
Nom: MARIGNOL
Prenom: ROBERT
Avions:
Brevets: CPL
heures de vol: 9000


Retour vers Ecole

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron